Ma Thérapie : une Ode au La

Qu’est ma spécificité?

Par-delà les vents et les marées existe un « En Je » transitoire, éphémère, libre et en harmonie avec la nature, les univers.

En me connectant à la symphonie du tout, je délivre, je renouvelle, je libère, je transcende.

Concrètement, les énergies qui nous entourent nous nourrissent, nous étiolent, nous enveloppent, nous transpercent.

« Dans chaque chose est la vérité qui nous étreint,
Dans chaque être est la lumière qui nous reflète. »

Je suis ce qu’on appelle une thérapeute de l’être, thérapeute de l’au-delà, une Ode au La

J’aime beaucoup l’appellation Ode au La, elle reflète et révèle ce que je suis, elle porte en elle-même la vibration du Tout, la vibration de l’âme.

L’Ode est un champ, la note La est la note de l’âme.

En tant que médium corporelle, je me connecte à ce grand Tout qui nous entoure. Et, au-delà même de toute dimension, concept et matérialisation, je suis ce Tout, je l’incarne. Je contactes dans ma chair le C’EST, l’existence, la vie au-delà de toute conceptualisation ou définition, juste dans l’absolu de l’être, dans cette conscience unique.

Grâce à mes capacités cognitives et transcendantales, je suis en mesure de vous apporter le meilleur.

J’incarne en moi Toutes les énergies dont tu as besoin et te les transmets.

« Ce qui existe vit, ce qui vit existe »

Pour aller plus loin

Je n’entends pas décrire parfaitement ce que je suis ou fait durant ces thérapies mais à titre d’exemple, je veux bien vous citer quelques bribes d’enseignement :

Dans la toile de l’univers, des univers, et au-delà même de la conception de ce qu’est l’univers, je suis en mesure de révéler ce que je suis, car je suis aussi cet univers.

Dans la fusion du corps, du cœur et de l’esprit, je me transcende, je vis une transe, pleinement consciente, dans l’amour de l’être.

De cette transe ressortent des éléments fondamentaux, à l’instar d’un chaman, je ressens, je vis, je vois, j’entends et je délivre.

De plus, j’ai accès à de multitudes de techniques sans même les avoir apprises.

Mais, j’ai appris à y avoir accès, par le cœur de l’être et en cela même est le processus partiel de fusion.

La seconde facette de la fusion se nourrit de l’art d’être à travers le corps.

En effet, tout mon corps est récepteur et acteur du changement, des actions, des vibrations que je transmets.

Et mon corps s’anime tel l’anima me guide à l’être, sans que j’ai besoin de réfléchir à une quelconque façon de faire.

En cela est la magie de l’être.

 

Murielle Ginestet

 

Tous mes articles sont ici

Si tu veux être prévenu de la publication de mes articles inscrits-toi, tu trouveras le formulaire en bas de la page d’accueil

X